Vitesse de traitement

Recherche publiée sur BrainHQ et la vitesse de traitement

L'objectif sans doute le plus important de s'entraîner avec BrainHQ est peut-être d'accélérer votre traitement cérébral. En effet, le traitement cérébral rapide et précis des informations transmises par l'ouïe, la vision et les autres sens jouent un rôle important sur les fonctions cognitives « supérieures », comme la mémoire et la résolution de problèmes. Lorsque le cerveau ne parvient pas à suivre la vitesse à laquelle les informations arrivent, il ne fait que des représentations partielles et « floues » de ces informations. Cela a des effets à court et à long terme. À court terme, cela peut vous amener à mal entendre ce que quelqu'un a dit, à avoir du mal à suivre une conversation dans un endroit bondé, à manquer un détail visuel clé ou à mal interpréter une brève expression faciale. À long terme, cela affecte la mémoire : votre cerveau n'a qu'un enregistrement flou sur lequel s'appuyer.

Plusieurs exercices de BrainHQ sont conçus pour accélérer progressivement le traitement visuel et auditif. Jusqu'à présent, 25 articles ont montré qu'ils fonctionnent.

  • Une grande étude appelée IMPACT (dirigée par des chercheurs de la clinique Mayo et de l'Université de Californie du Sud) a montré que l'utilisation de six exercices BrainHQ pendant 40 heures entraînait une augmentation moyenne de la vitesse de traitement auditif de 135 %.
  • L'étude ACTIVE, l'une des études les plus importantes et les plus prestigieuses sur l'entraînement cognitif chez les adultes jamais réalisées, a montré qu'en moyenne, la vitesse du traitement visuel était doublée après seulement 10 heures d'entraînement dans l'exercice de BrainHQ appelé Double Décision. Les suivis ont montré que les personnes conservaient certains avantages de leur entraînement après 5 et même 10 ans, surtout s'ils faisaient à l'occasion de courtes séances de « rappel ».
  • Deux études d'imagerie menées par des scientifiques de la Northwestern University ont montré que l'entraînement avec un ensemble d'exercices auditifs de BrainHQ pouvait inverser les tendances négatives dans le cerveau : l'une a démontré une synchronisation et une précision neuronales plus rapides et l'autre a permis de constater un meilleur équilibre de la représentation de la parole dans le cerveau. Les deux études ont montré que ces changements cérébraux étaient accompagnés de changements dans la façon dont les gens pouvaient traiter le son et entendre dans des environnements bruyants.
  • Des dizaines d'autres études (répertoriées dans d'autres catégories) ont montré que de telles améliorations de la vitesse de traitement cérébral ont plusieurs avantages dans la vie quotidienne, qu'il s'agisse d’une conduite automobile plus sécuritaire ou d'une meilleure capacité à répondre aux exigences de la vie moderne remplie d'activités.

 

Informations et citations pour la recherche sur les effets des exercices BrainHQ sur la vitesse de traitement cérébral

Inversion avec l'entraînement des retards de synchronisation neuronaux liés à l'âge
Anderson et al. (2013)
Proceedings of the National Academy of Sciences
Lire l'article (en anglais)

Maintien partiel des acquis de l'entraînement cognitif auditif chez les personnes âgées
Anderson et al. (2014)
Neuropsychologia
Lire l'article (en anglais)

Les effets des interventions par entraînement cognitif sur les personnes âgées : un essai contrôlé randomisé
Ball et al. (2002)
Journal of the American Medical Association
Lire l'article (en anglais)

Entraînement de la vitesse de traitement cognitif dans l'étude ACTIVE : combien faut-il d'entraînement et qui en profite?
Ball et al. (2014)
Journal of Aging and Health
Lire l'article (en anglais)

L'âge et la recherche visuelle : élargir le champ de vision utile
Ball et al. (1988)
Journal of the Optical Society of America
Lire l'article (en anglais)

Entraînement sur jeu vidéo pour améliorer l'attention visuelle sélective chez les personnes âgées
Belchior et al. (2014)
Computers in Human Behavior
Lire l'article (en anglais)

Interventions informatiques et jeux vidéo pour le fonctionnement cognitif et la vie de tous les jours chez les personnes âgées
Belchior et al. (2019)
Games for Health Journal
Lire l'article (en anglais)

L'entraînement cognitif ciblé réduit-il les disparités éducatives en matière de fonction cognitive chez les personnes âgées cognitivement normales?
Clark et al. (2015)
International Journal of Geriatric Psychiatry
Lire l'article (en anglais)

Le transfert aux fonctions cognitives rapprochées et éloignées d'une intervention sur la rapidité du traitement cognitif
Edwards et al. (2002)
Gerontology
Lire l'article (en anglais)

L'effet de l'entraînement de la vitesse de traitement sur les fonctions cognitives et les fonctions de la vie quotidienne
Edwards et al. (2005)
Aging & Mental Health
Lire l'article (en anglais)

Un examen de l'entraînement des médiateurs du transfert de la vitesse de traitement cognitif pour les performances fonctionnelles dans la vie quotidienne
Edwards et al. (2013)
Psychology and Aging
Lire l'article (en anglais)

L'efficacité de l'entraînement cognitif InSight pour améliorer les performances du champ de vision utile : un bref rapport
Edwards et al. (2015)
The Journals of Gerontology, Series B
Lire l'article (en anglais)

L'entraînement de la vitesse de traitement cognitif chez les personnes âgées atteintes d'une déficience visuelle
Elliott et al. (2014)
Ophthalmic & Physiological Optics
Lire l'article (en anglais)

Effet de l'entraînement de la vitesse de traitement cognitif sur les mesures de dépistage des conducteurs âgés
Eramudugolla et al. (2017)
Frontiers in Aging Neuroscience
Lire l'article (en anglais)

Les interventions d'entraînement cognitif ACTIVE et les trajectoires de performance chez les personnes âgées
Eramudugolla et al. (2014)
Journal of Aging and Health
Lire l'article (en anglais)

Effets cognitifs et neuronaux de l'entraînement de la vitesse de traitement basé sur la vision chez les personnes âgées atteintes de troubles cognitifs légers amnésiques : Une étude pilote
Lin et al. (2016)
Journal of the American Geriatrics Society
Lire l'article (en anglais)

Entraînement cognitif et attention sélective dans le cerveau vieillissant : une étude électrophysiologique
O’Brien et al. (2013)
Clinical Neurophysiology
Lire l'article (en anglais)

Effets sur dix ans de l'essai d'entraînement cognitif ACTIVE sur la cognition et le fonctionnement quotidien chez les personnes âgées
Rebok et al. (2014)
Journal of the American Geriatrics Society
Lire l'article (en anglais)

L'entraînement de la vitesse de traitement cognitif et sur simulateur de conduite améliore les performances de conduit
Roenker et al. (2003)
Human Factors
Lire l'article (en anglais)

Les corrélats neuronaux d'un champ de vision fonctionnel élargi
Scalf et al. (2007)
Journals of Gerontology, Series B
Lire l'article (en anglais)

L'auto-efficacité a-t-elle un effet sur la réactivité de l'entraînement de la vitesse de traitement cognitif?
Sharpe et al. (2014)
Journal of Aging and Health
Lire l'article (en anglais)

Un programme d'entraînement cognitif basé sur les principes de la plasticité cérébrale : les résultats de l'étude sur l'amélioration de la mémoire obtenue par un entraînement cognitif adaptatif basé sur la plasticité cérébrale (IMPACT)
Smith et al. (2009)
Journal of the American Geriatric’s Society
Lire l'article (en anglais)

L'étude Accelerate : l'effet longitudinal de l'entraînement de la vitesse de traitement sur les performances cognitives des personnes âgées
Vance et al. (2007)
Rehabilitation Psychology
Lire l'article (en anglais)

Les effets à long terme de l'entraînement cognitif sur les résultats fonctionnels de tous les jours chez les personnes âgées
Willis et al. (2010)
Journal of the American Medical Association
Lire l'article (en anglais)

Analyses intermédiaires d'un essai contrôlé randomisé pour améliorer la vitesse de traitement visuel chez les personnes âgées : l'étude Iowa Healthy and Active Minds
Wolinsky et al. (2011)
BMJ Open
Lire l'article (en anglais)

Entraînement cognitif faisant appel à une intervention sur la vitesse du traitement visuel chez les adultes d'âge moyen et plus âgés : un essai contrôlé randomisé
Wolinsky et al. (2013)
PLoS One
Lire l'article (en anglais)